01 février 2007

Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux...

Gil Graff est un auteur irrespectueux, ce qui est une grande qualité ! L'héroïne de Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux est Elvira, une petite fille terrifiante qui aurait donné des sueurs froides à Alfred Hitchcock lui-même. Une étonnante fusion littéraire semble lier la romancière à son personnage car la violence stylistique de Graff se répercute en écho dans la violence meurtrière de la fictive Elvira. Quand on referme ce roman, noir comme une kyrielle de faits divers gores et érotiques à faire pâlir d'envie un journaliste, on se dit que Gil Graff est peut-être la tourmentée Elvira devenue grande. Elvira si intelligente, si observatrice, si machiavélique, si passionnée et si… Graff, dans son cinquième roman, traite donc de la folie aux apparences d’une jolie adolescente ; je peux dire aussi qu'elle entraîne son lecteur à la lisière de la folie. Vous souvenez-vous de ces vieilles couvertures de Détective réalisées par un maître de l'illustration en noir et blanc, rehaussées par des titres du style : "Il tue sa femme, son amant et le concierge et donne les corps à manger à son chien" ? Avec Vous aurez de mes nouvelles dans les journaux,  attention, vous allez entrer DANS la couverture! Serez-vous la victime terrorisée ou l'assassin aux yeux déments ? "Les deux !" nous promet Gil Graff.

vadmndlj

ISBN : 9782350660370

Sortie : février 2007
Editions : Cap Bear


11 juin 2005

Chronodrome

- Mais c'est incroyable cette incrédulité dont tu fais montre. Pourquoi es-tu prête à me suivre alors ?

- Je te l'ai dit, ce qui m'importe, c'est de partir de Villonne. Si tu me proposais Tombouctou, je n'y verrais aucun inconvénient, je m'inquiéterais juste de savoir si on aurait assez d'essence. Tes histoires de Chronodrome, je ne peux pas y croire, ça va à l'encontre de mes idées. Si je te disais que j'ai refusé toute notion d'études à cause de ce principe même : à quoi bon remplir une cervelle puisqu'elle finira par pourrir, comme le reste. N'importe quel cédérom est plus immortel que moi, je n'aime pas les efforts vains. Et toi tu viens me parler de voyages dans le temps et de messages subliminaux, je trouve que les humains sont à dégueuler, à la limite de savoir que l'humanité va perdurer encore cinquante mille ans ans, ça me fout en l'air, il est où le temps béni ou il n'y aura plus rien ni personne pour foutre la merde !

- Derrière nous, loin très loin.

- Ben moi, c'est par-là que je voudrais aller ! Je me fous du futur s'il est fait à partir de notre présent !

- Donc, je te casse les pieds...

chrono_cbe

ISBN : 9782361330095
Sortie en : juin 2005
Editions : Cap Béar

Posté par Gil Graff à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,